Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

images souvenirs de notre ami Michel Leblond.

Publié le par francis.mauro

(Quelques images des archives de notre ami Michel Leblond,chauffeur de Jeep.ECS. d'autre vont suivrent.)

01.Michel Caruelle.

Michel Caruelle ECS Bournazel.( Motard du PC).

Michel Caruellle

Sans commentaire.

Zer

 Remises de décorations, l'homme qui fait un pied en avant n'est autre que le célébre ajudant-chef ZER

bien connu de pas mal de Hussards du 4e.M. Levarlet et M Leblond

Michel Leblond et le serveur du mess de Mondovi Michel Levarlet.

Publié dans Images

Partager cet article

Repost0

résultats des élections du 23 mars 2014.

Publié le par Francis Mauro

Partager cet article

Repost0

Les Hussards sont dans la plaine !...

Publié le par mauro francis

Partager cet article

Repost0

Les Hussards sont dans la plaine !

Publié le par francis.mauro

Alsace

Nos amis les alsaciens de sont retrouvés pour fêter le printemps.

Alsaciens

Quel beau groupe avec leur épouses, et quelques amis (es) bravo René (l'instigateur) de cette sympathique réunion. Le 4e RH n'est pas mort !

Publié dans Images

Partager cet article

Repost0

Les appelés Algériens ! http://t.co/eRcfAvDvHM

Publié le par mauro francis

Partager cet article

Repost0

Les appelés Algériens !

Publié le par francis.mauro

Les appelés algériens dans nos rangs.

Comme dans toutes les unités des forces françaises en Algérie, les jeunes Algériens, comme les pieds-noirs étaient appelés sous les drapeaux pendant la guerre d’indépendance.

Nous avions à Sidi Djémil un contingent de ces jeunes appelés venants des quatre coins de l’Algérie. Rien de surprenant avec les appelés de métropole, ils étaient des bidasses comme les autres, à part bien sûr le régime alimentaire, et le rituel du ramadan.

Quand était-il de leur comportement avec les appelés de France ?

Des amitiés se forgèrent avec les mêmes critères que ceux de la métropole entre eux.

Ce qui avait une différence, ce fut lors des accrochages. Nos jeunes amis ne tiraient pas sur leurs frères. Ils avaient reçu des consignes probablement chez eux. Car soit qu’ils tirassent en l’air soit quand cas de coup dur de nuit par exemple, ils abandonnent leurs armes et fuyaient le combat en toute discrétion quitte à se faire passer pour des « trouillards ». En cas où ils furent récupérés par leurs frères, ils pouvaient affirmer ne pas avoir tiré, car sans armes.  Probablement ils suivaient les consignes des gens de chez eux. Mais à la première occasion s’ils pouvaient nous fausser compagnie avec armes et bagages certains ne s’en privèrent pas ! à Sidi Djémil, il n’y eu rien de tel, simplement des tirs au ciel que j’ai peu constater de visu, et des abandon d’armes de nuit. En moralité, il fallait bien se dire que ces soldats n’étaient pas avec nous pour nous aider, mais pour ne pas se soustraire à l’obligation du service militaire sous peine d’être des insoumis. Et aller au FLN ne les motiver pas plus que cela. Ils étaient avec nous en attendant que cela se passe sans aucune conviction. Ils étaient en quelque sorte des hommes ne voulant prendre parti sinon d’épargner leur vie et celle de leurs frères en face, cela c’est un jeune appelé Algérien qui me l’a confié un jour au cours d’une opération. Il avait un grand sens de vison sur les événements, me disant que tout ce que nous faisions ne servirait à rien et que l’indépendance, ils allaient l’obtenir inévitablement. Ce jeune n’avait que 20 ans, mais déjà il savait. Je pense qu’une fois l’indépendance acquise, ils s’en retournèrent chez eux sans être inquiétés par l’armée de l’ALN, ce qui aurait été dommage si cela devait se produire. J’avais comme beaucoup d’entre nous une sincère sympathie pour ses jeunes appelés d’Algérie. Hélas, les appelés pieds-noirs n’ont eu que le choix que de quitter leur pays à jamais.

À ce sujet, je voudrais m’étendre, pour compléter mon message, les appelés Algériens, qui abandonnaient leurs armes, savaient très bien qu’ils n’étaient pas perdus pour tout le monde. Dans un accrochage de nuit, J’avais retrouvé le PM d’un de ces militaires bien en évidence au bord d’un oued posé  délicatement sur une butte de terre. Un peu comme une offrande au FLN. Et non comme il le prétendait, l’avoir perdu dans sa hâte paniquée par les coups de feu. Ce geste était donc volontaire.   Une manière comme une autre de soutenir la rébellion sans trop s’exposer. Des cas comme cela il doit y en avoir eu pas mal.

 

le webmaster.FM

Publié dans les écrits

Partager cet article

Repost0

Images du passé (Michel Leblond)...

Publié le par mauro francis

Partager cet article

Repost0

Images du passé (Michel Leblond)

Publié le par francis.mauro

 

Images de notre ami Michel Leblond classes 56-2-C.

Séjour : 19/03/1958 au 17/04/1959

Arrivé à la Tabacoop à Mondovi, chauffeur de l’approvisionnement, en remplacement de Bellefontaine dit Doudou. Puis muté au PC au bordj Bournazel, comme chauffeur du commandant Guillot, puis Millet.

Michel  a fait toutes les opérations du régiment dont il se souvient, comme si cela était hier ! En plus ,il était un grand joueur de foot défendant les couleurs du 4e RH avec brio !

Encore un brave de plus dans notre belle amicale !

Bienvenue Michel !

Merci à Pierre Bouchonneau fondateur de celle-ci !  

 la jeep du PC

la Jeep de Michel toute sale.

les footeux

le vestiaire en plien air, au grand stade de Mondovi.Michel Leblond en tenue de foot.

Michel entouré de Carrel Claude et Martel Jean.devant BOURNAZEL.

Devant le Bordj Bournazel.Giraud passe en revue.

Le Colonel Giraud fait ses adieux au PC.les fillistes du PC

les fillistes du PC en crise de fou rire.l'infirmerie de Mondovi.

l'infirmerie de Mondovi.(où certains ont soigner leurs blennorragies )Mondovi

Ballade dans Mondovi

.de gaule à Bône

De Gaulle à Bône, il y a du monde (je vous ai compris! MDR!)

 opé Sidi Djemil

Une Banane en opé Ousphéta Sidi Djemil.(la légion n'est pas loin, 1er REP )

place d'armes

La place d'armes de PC où le colonel Giraud fait ses adieux au régiment.

Merci à l'ami Michel Leblond pour ces belles images souvenirs de notre jeunesse!

Publié dans Images

Partager cet article

Repost0

Et si on lisait ?

Publié le par Francis Mauro

Partager cet article

Repost0

Il faut lire avant de devenir trop vieux !...

Publié le par mauro francis

Partager cet article

Repost0