Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mise au point .

Publié le par francis.mauro

Bonjour chers visiteurs de ce blog.

Au risque de me reppeter, je vais vous narrer comment ce blog vit le jour et pourquoi.

Une nuit en 2003 sur Europe 1 alors que je participais à une émission de radio, j'avais soulever l'idée de créer une amicale du 4e régiment de hussards. Un auditeur répondant au nom de Michel Vauloup me téléphona le lendemain m'indiquant qu'une amicale existait déjà et me donna les coordonnée de celle-ci.

De ce renseignement, je m'inscris à cette belle amicale fondée par Monsieur Bouchonneau. Puis en en 2004 je participai à ma première assemblée générale à Sainte - mère église. ce fut une excellente rencontre avec des amis perdus de vue depuis un demi siècle.

je m'aperçus que cette amicale manquait de communication, avec l'accord du président, je fondais un bulletin de liaison "La bannière au vent"

Puis par la suite en 2008, je fis ce blog pour tenir compte des réunions et de regrouper des images et textes sur cette amicale.

Cela allait très bien réunions après réunions dans divers villes de notre belle France.

Je fus nommé secrétaire, mais par manque de temps étant accaparé par mon "travail" d'écrivain et la maladie de mon épouse que je ne pouvais quitter, m'obligea à rester chez moi me privant des réunions d'assemblées générales. je me « centralisé » sur la tenue de ce blog, ce qui représentait déjà un gros emploie de temps, mais assez agréable au vue des résultats à réunir des anciens et à collecter des images et des textes. Bref tout allait bien, jusqu'au jour où mes services ne semblaient plus faire l'unanimité et la création d'un nouveau blog devait prendre la relève, mais la relève de quoi? Je me le demande encore, peut-être que j'avais eu la mauvaise idée de dire que ce blog fut ma propriété et bien oui! Un blog est déclaré et il est pénalement à une seule personne si par malheur des abus devaient être constater.

Un webmaster (administrateur de blog) est tenu par la loi de ce qu'il met sur son blog. Par contre toutes les images restaient ouvertes au public, alors pourquoi me taxer si injustement de vouloir m'accaparer du blog et de son contenu, qui en réalité est la propriété de tous ceux qui ont donné librement des images et des textes afin de les rendre public.

j'espère que vous m'avez compris, surtout ceux qui ont fait cette guerre d’Algérie, pourquoi vouloir en ajouter une autre fratricide?

Et quelles images mettre sur ce nouveau blog alors que tout à déjà( presque) était fait et dit sur ce blog avec plus de 1 000 images et 500 textes. Bien sûr il restera les compte-rendu des assemblées générales et les événements circonstantiels. Je laisse volontiers ces écriture et images à mon nouveau confère webmaster. De ce nouveau blog que je salut amicalement.

Je continuerais donc à faire mon petit bonhomme de chemin comme je le fait depuis 2008.

Parfois la raison s'égard et ne reconnait plus les siens! C'est dommage.

Francis Mauro, le Webmaster. Du blog des anciens d’Algérie.

l’écusson officiel du 4e RH en AFN..

l’écusson officiel du 4e RH en AFN..

Partager cet article

Repost0

Coup bas !

Publié le par francis.mauro

Coup bas !

Depuis janvier 2008 je tiens ce blob de l’amicale du 4e Régiments de Hussard avec plus ou moins de fortunes et coups de gueules ; toutefois, je me suis efforcé de mettre en ligne toutes les images et documents en ma possession et ceux envoyés par des visiteurs. En plus je donnais la possibilité à chacun de copier les images et textes.

Ce blog s’il avait été de ma propriété « seule » il n’en aurait pas été ainsi.

Cette belle amicale est en voie de dislocation à cause d’une seule personne. Cela est fortement regrettable.

Cette guerre d’Algérie n’a pas eu la même signification pour tous et la zizanie est toujours d’actualité.

Quant à moi le webmaster de ce blog je suis profondément « Ému » par la création d’un autre blog de l’amicale, mais c’est le droit à tout le monde et je le respecte, toutefois il y a déjà des manquements sur les premières pages de ce nouveau blog : a savoir que le bulletin (La bannière au vent) fut ma création il aurait été bon de le souligner en plus les images et textes sont soumises à droit d’auteur. Quel avancée !

Enfin je souhaites long vie à ce nouveau blog dont voici le lien : http ://aarh.blogspot.com

j’ai par la même occasion l’honneur de présenter au président et à tous les membres de cette amicale ma démission de cette association ; qui en réalité est plus une agence d’organisations de voyages qu’autre chose, malheur à celui qui n’est pas fortuné et n’a pas la santé pour voyager.

Alors adieu chers ex amis.

A ce jour ce blog à eu la visite de 85 593 visiteurs uniques et 452 993 pages vues (et combien de nouveaux membres recrutés par ce blog ?)

Toutefois, je continuerais mon blog avec de vrais amis ancien du 4e RH et autres qui en ont bavés là bas pour défendre une province française.

Non rien de rien je ne regrette rien ! Francis Mauro.

Le webmaster du blog d’un ancien adhèrent à l’amicale du 4e RH.

Merci chers amis anciens, je vous saluts bien bas! en particulier CLP.

Merci chers amis anciens, je vous saluts bien bas! en particulier CLP.

Partager cet article

Repost0

service santé.

Publié le par francis.mauro

une petite image  de Paul Lecocq  de Chabot à l'intention de notre président Pierrot, qui doit nous en dire plus.merci à Paul et les autres; le webmaster:FM

une petite image de Paul Lecocq de Chabot à l'intention de notre président Pierrot, qui doit nous en dire plus.merci à Paul et les autres; le webmaster:FM

Partager cet article

Repost0

le peloton cynophile du 4e RH.(aspirant véto, Carbalet)

Publié le par francis.mauro

En souvenir du maître chien Angelot; blessé près de la Seybouse. En poste à st-Joseph (Boudaroua). Amitiés.Victor.

En souvenir du maître chien Angelot; blessé près de la Seybouse. En poste à st-Joseph (Boudaroua). Amitiés.Victor.

Partager cet article

Repost0

Mon fidèle compagnon.

Publié le par francis.mauro

Loup tchèque, « louploup », mon meilleur copain aujourd’hui "il a cinq mois" ;

cela nous rappel les chiens des pelotons cynophiles du 4e RH et de la gendarmerie de Mondovi. Et en particulier le chien GAMIN qui se distingua à la Bataille de Barral le 29 mars 1958.

Adorable petit louveteau, pas commode quand même, c'est un fauve.

Adorable petit louveteau, pas commode quand même, c'est un fauve.

Mon fidèle compagnon.

Partager cet article

Repost0

Un lien utile pour les curieux.

Publié le par francis.mauro

lien du site de notre ami Michel Duparet

Ancien Tringlot du CIT 160 à Beni Messous et du 25è Escadron du Train à

Constantine.

Appelé direct du contingent 58/1B, 27 mois en Algérie.

http://www.materiel-militaire.com/t10675-le-materiel-en-algerie

Des fleures pour la paix dans le monde. la terre est si belle avec la vie.

Des fleures pour la paix dans le monde. la terre est si belle avec la vie.

Partager cet article

Repost0

Suppression de l'armée ? ça vient ! mdr !

Publié le par francis.mauro

Restructurations? Entre contorsions et convulsions

Vous avez aimé l'annonce des restructurations pour 2015?

Si non, vous allez haïr les annonces des restructurations pour 2016 et pour 2017 et pour 2018... Haïr cette incertitude planante comme un Reaper en maraude armé jusqu'au dents. Haïr cette attente ponctuée de rumeurs sourdes comme le tonnerre de l'orage qui approche. Haïr ces contorsions, discipline extrême qui fait la force des dirigeants politiques adeptes d'entérologie, le contorsionniste repliant la totalité de son corps (de bataille) dans une boîte (à sous) qui est manifestement trop petite pour lui!

Et ces contorsions en arrivent à ressembler aux convulsions d'un corps qui agonise. Comment feront le ministre et ses conseillers, les CEMA et ses subordonnés, pour racler les tréfonds de tiroirs, écrêter ce qui est déjà plat, raboter ce qui est usé? Il faudra trouver 7 397 postes à supprimer en 2106, autant en 2017 et 3 500 en 2018. On réduira encore les capacités de régiments et d'unités que l'on tient absolument à sauver au nom de l'aménagement du territoire ou de la paix dans les ménages politiques?

Ce n'est pas un modèle réduit d'armée dont la France à besoin mais un nouveau modèle d'armée, au financement assuré, aux matériels modernes et au moral d'acier. Mais ça n'est pas gagné. "Cap 2020" n'envisage qu'une simple révision du format. A quand la révolution?

Dissolutions, suppressions, réorganisations et réductions...

Voici certains détails des restructurations annoncées ce midi par le ministère de la Défense pour 2015 (d'autres détails et le message du ministre sont à lire ici):

Armée de terre:
- Dissolution du 1er Régiment d’artillerie de marine (1er RAMa) de Châlons-en-Champagne.
- Dissolution de l’état-major de la 1re brigade mécanisée et de sa compagnie de commandement et des transmissions de Châlons-en-Champagne.
- Réorganisation du régiment médical de Béligneux (Ain) avec notamment la suppression de deux compagnies de décontamination NRBC et de la compagnie de ravitaillement sanitaire de Chanteau (près d'Orléans).
- Adaptation capacitaire de l’infanterie avec la transformation du 1er Régiment de tirailleurs (1er RTir) d’Épinal et du 8e Régiment de parachutistes d’infanterie de marine (8e RPIMa) de Castres en régiment d’infanterie de nouvelle génération.
- Suppression des sections de reconnaissance régimentaire dans l’ensemble des régiments d’infanterie.
- Suppression des escadrons d’éclairage et d’investigation du 12e Régiment de cuirassiers (12e RC) d’Olivet, du Régiment d’infanterie chars de marine (RICM) de Poitiers et du 1er Régiment de chasseurs (1er RCh) de Thierville-sur-Meuse. Un EEI, c'est 3 pelotons à 6 VBL.
- Suppression d’un escadron de transport au 121e Régiment du train (121e RT) de Montlhéry et au 515e Régiment du train (515e RT) de Brie.
- Réduction des effectifs de certaines formations du génie, de l’artillerie et des transmissions équipées de matériel en fin de vie.
- Suppression d’une des musiques implantées en Île-de-France.

Armée de l'air:
- Transformation de la base aérienne 901 (BA 901) de Drachenbronn, dont le site continuera d’accueillir des moyens de détection et le personnel nécessaire à leur maintenance, en élément air rattaché à la base aérienne 133 (BA 133) de Nancy. 190 postes militaires et 3 postes civils supprimés à la base aérienne 901 de Drachenbronn.
- Dissolution de la base aérienne 117 (BA 117) de Balard dans le cadre de la mutualisation et de l’externalisation du soutien du site de Balard.
- Début de la dissolution de la base aérienne 102 (BA 102) de Dijon avec le transfert du Commandement des forces aériennes (CFA) à Bordeaux-Mérignac et son fusionnement avec le Commandement du soutien des forces aériennes (CSFA).
- Début du transfert des escadrons de Casa de Creil vers la base aérienne 105 (BA 105) d’Évreux en vue de la fermeture de la plateforme aéronautique de la base aérienne 110 (BA 110) de Creil en 2016.

Marine nationale:
- Désarmements de cinq bâtiments de combat :
le transport de chalands de débarquement Siroco et le pétrolier-ravitailleur Meuse à Toulon,
le patrouilleur austral Albatros à La Réunion.
et les deux patrouilleurs de surveillance de site Athos et Aramis à Anglet (près de Bayonne) où la base navale de l'Adour sera fermée.
- Suppression du Commandement de la marine (COMAR) à Strasbourg.

Service de santé des armées:
- Fermeture de l'hôpital des armées du Val de Grâce. Les activités médicales du HIA Val-de-Grâce seront transférées vers deux HIA: Percy et Bégin. Le Val-de-Grâce abritera un pôle d’excellence de recherche, formation académique et mémoire du SSA.
L'annonce a déjà provoqué un rassemblement des personnels, ce mercredi midi, à l'arrivée du directeur central du SSA venu informer officiellement les personnels.

Service des essences:
- Fermeture du Centre de ravitaillement des essences (CRE) de Castelsarrasin.
- Réorganisation des dépôts (DEA) de Mérignac et de Lanvéoc.
- Début de la montée en puissance de 5 échelons de proximité des Établissements des essences (EPEE).

Service interarmées des munitions (SIMu):
- Fermeture du Dépôt de munitions (DMu) de Billard (Provence) en 2015

Direction générale de l’armement (DGA):
- Fermeture de deux centres techniques des systèmes d’information en région parisienne appartenant au service central de la modernisation et de la qualité.
- Transfert des services de la DGA de Bagneux vers Balard.

Partager cet article

Repost0

La nivaquine, de la rigolade.

Publié le par francis.mauro

Nous n'étions pas heureux de prendre un comprimé de nivaquine et maintenant voici ce que beaucoup, comme moi doivent prendre pour survivre.de quoi bien rire.non?

Nous n'étions pas heureux de prendre un comprimé de nivaquine et maintenant voici ce que beaucoup, comme moi doivent prendre pour survivre.de quoi bien rire.non?

Publié dans photos

Partager cet article

Repost0

La gare d'El Hamri

Publié le par francis.mauro

Depuis l’AG, je devais t’envoyer la photo de la gare D’ EL HAMRI. Pierrot,  notre président a des souvenirs forts de cet endroit, où il a peut-être assuré des gardes dans le mirador placé sur le toit.   Cette photo est de notre copain Michel CHABOT   Bien amicalement,

Depuis l’AG, je devais t’envoyer la photo de la gare D’ EL HAMRI. Pierrot, notre président a des souvenirs forts de cet endroit, où il a peut-être assuré des gardes dans le mirador placé sur le toit. Cette photo est de notre copain Michel CHABOT Bien amicalement,

Publié dans photos

Partager cet article

Repost0

parlons un peu pendant que nous le pouvons !

Publié le par francis.mauro

Sidi Djémil 1958.

Sidi Djémil 1958.

Il ne faut pas avoir peur de parler.

À présent que nous sommes tous des personnes âgées, je veux parler de ceux qui furent mêlés à cette tragédie de guerre d’Algérie.

Il est grand temps de faire le point ; sans avoir peur de dire ce que nous pensons.

L’Algérie est un territoire quatre fois et demi la France. Les trois armes, terre, air, mer y ont participé .

Plus de deux millions sept cents mille hommes y ont séjourné entre 1954 et 1962…

Cela dit, il est de toutes évidences que tous les séjours ne furent pas identiques pour chaque homme de par les unités, les lieux, le terrain, les missions et l’année du séjour.

Personne ne peut avoir les mêmes sentiments selon qu’il fut plus ou moins impliqué dans cette guerre et dans sa région de stationnement…

Les premières années, 1954 à 1956 ce furent les installations des postes pour occuper le terrain, puis un commencement de pacification avec des accrochages sporadiques faisant des victimes de chaque côté.

les années suivantes1956 à1959 et ce furent des escarmouches, et embuscades allant crescendo pour devenir de vrais combats mobilisant plus de 500 000 hommes des forces françaises...

De 1959 1962 la guerre des frontières allait terminer ce conflit qui semblait s’enliser bien que sur le terrain en Algérie l’ALN n’était plus libre de ses mouvements par le quadrillage des forces françaises. Et les barrages bouclant les frontières du Maroc et de la Tunisie où s’était installé le gros des troupes de l’ALN.

Ne nous étonnons pas si les récits divergent et parfois s’opposent. Si comme aujourd’hui il y avait eu le téléphone portable pour prendre des vidéos et les médias avec les moyens modernes de communications, je pense que nous aurions eu des images horribles, des deux camps. Ce que nous voyons aujourd’hui en est une preuve vivante. Combien de militaires et civils furent égorgés et mutilés, par des bourreaux sanguinaires.

Et en parallèle du côté des forces françaises les exécutions sommaires, les bombardements au napalm, les tortures ; auraient rempli les écrans des TV du monde entier. La guerre aurait duré moins longtemps, car à cette époque les grandes puissances étrangères ne voyaient pas cette guerre d’un bon œil le moins que l’on peut dire.

Maintenant, il ne nous reste plus qu’à oublier, pour ceux qui ont eu à souffrir de mauvais moments... d’autres ont eu des moments enrichissants à tout point de vue, soit qu’ils fussent dans les services santé ou dans l’enseignement.

Tout le monde ne fut pas dans des unités combattantes. Ce qu’il faut retenir c’est que cette diversité dans les secteurs et dans les époques, nous obligent à penser différemment sur cette guerre, soit que nous ayons une mauvaise opinion des Algériens soit nous les comprenons allant même jusqu’à leur rendre hommage de par le courage d’affronter presque à mains nues toute une armée pour finalement obtenir par leur lutte l’indépendance.

Cela laissa un goût amer à la majorité des métropolitains impliqués dans ce combat gagné sur le terrain au prix du sacrifice de 30 000 hommes, pour perdre cette guerre sur le tapis vert des politiques qui ont bâclé cette fin sans prendre toutes les précautions nécessaires du bon déroulement de cette décolonisation…

Ce fut et cela restera quoique l’on dise un énorme gâchis pour tout le monde.

Comme disait un grand homme dont j’ai oublié le nom.

« Tant qu’il y aura des hommes, il y aura des guerres».

Le webmaster :FM

Publié dans écrits

Partager cet article

Repost0