Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog du 4e régiment de hussards.1779/2011.

Le blog du 4e régiment de hussards.1779/2011.

Blog d'un ancien sous-officier,d'active ayant séjourné 39 mois au 4e RH de 1956 à 1960, deux citations, médaille militaire, croix des engagés volontaire, ce blog a pour but de raconter et mettre en ligne tout ce qui touche à ce beau régiment de Hussards depuis sa création à nos jours. pour nous contacter une seule adresse : francismauro@live.fr.

Publié le par francis.mauro

Avis de décès

Nous avons le regret de vous annoncer le décès de notre compagnon adhérent de l'amicale du 4e régiment de hussards.

Jacquot Jean-Marie décèdés dans la deuxième semaine de janvier, nous présentons nos condoléances à sa famille et ses proches.

Le président de l'amicale du 4e régiment de hussards Pierre Bouchonneau.

Jean-Marie, nous avait envoyé un texte sur son séjour en Algérie, où il était brigadier-chef à l'ECS de Barral du 17/7/58 au 02/09/59 sous les ordres du capitaine Gaullier OR (officier des renseignements). Sa fonction de Secrétaire chargé de taper à la machine tout courrier relatif au deuxième Bureau. Son travail était de la plus haute importance, souvent avec des messages top secret. Il avait une excellente ambiance de camaraderie avec les personnels de l'ECS, ses loisirs consistaient à fraterniser avec les enfants du douar en leur offrant des friandises. Il gardait un bon souvenir de son passage pourtant difficile dans ce régiment, car le travail ne manquait pas, jours et nuits il devait taper des rapports... Il était ce que nous appellerons un homme de confiance pour le chef de corps le colonel Giraud et son adjoint le commandant Guyot. Jean Marie était un homme franc et bon, aimant son prochain. un camarade qui va beaucoup nous manquer .

Jean-Marie, repose en Paix.

Voir les commentaires

Publié le par francis.mauro
Bientôt il va falloir mettre à jours vos cotisations, pour continuer à faire vivre notre belle amicale du 4e RH, moi c'est fait ce matin. Mes amitiés à tous, votre Webmaster.FM

Bientôt il va falloir mettre à jours vos cotisations, pour continuer à faire vivre notre belle amicale du 4e RH, moi c'est fait ce matin. Mes amitiés à tous, votre Webmaster.FM

Voir les commentaires

Publié le par francis.mauro

Le service militaire ça servait à quoi?

Au-delà de toutes polémique et discours plus ou moins malveillants et rétrogrades, je voudrais vous citer quelques petites anecdotes sur se sujet de mon expérience d'ancien militaire. Et je vous assure que tout ce qui suit est rigoureusement exacte, (quel intérêt aurais-je à mystifier ?) Nous étions à Mondovi où nous avions "reçu" des nouvelles jeunes recrues venant d'achever leurs classes en métropole. Au bout de quelques jours, quartier libre fut donné à ces jeunes pour faire un petit tour en ville. Un de ceux-ci qui se revendiquait un dur des banlieues d'une grande ville, était auprès de ses camarades une "idole". une fois en ville, il ne trouva rien mieux que d'envoyer une rafale de son PM dans un café arabe, imitant des séquences de westerns, pulvérisant des bouteilles sur une étagère derrière le bar, et disant de la bouteille restante:

-C'est celle la que je veux!

Devant le fou rire de ses acolytes bien éméchés. Les faits me furent rapportés en vue de le sanctionner... .

Le demain au moment de la toilette qui se faisait en plein air devant une rampe de robinets. Je vis arriver ce jeune rayonnant de ses exploits. Il commença par ne pas me saluer, ce qui était pourtant la coutume, voir le règlement, il me regarda froidement dans les yeux me disant:

-Moi, je n'ai peur de personne!

Je lui répondis:

-Bravo! tu es un homme! Mais maintenant tu vois la soute du magasin devant nous grillagée fermée  à clef! Il me regarda étonné ne comprenant pas. Alors je lui dis:

-Tu viens nous allons faire un tour dedans!

Je lui laissé finir sa toilette, puis je l'invitais à me suivre dans la soute, une fois à l'intérieur, je fermais celle ci et jeter la clé au dehors où déjà une bande de curieux regardaient ce qui allait ce passer. Alors je mis mes galons dans ma poche, et en voiture pour une bagarre d'homme à homme, non sans prendre quelques coups moi aussi.

Finalement cette terreur des bacs à sables n'était qu'un pauvre garçon qui voulait avec sa langue et ses gestes épater la galerie. Le lendemain il me salua à six pas, et me dis:

-Je suis à vos ordres et je ferais tous ce que vous me demanderais, et si vous voulez, je laverais votre linge gratuitement.

Je n'en demandais pas tant. Ce fut par la suite un de mes meilleurs éléments.

Nous étions cette fois à Kef-Drari avec encore des jeunes recrues. Un jour une montre bracelet avait disparue dans une douche. Un hussard l'avait oublié. Qui avait volé cette montre? Cela fit scandale car dans les rangs, il n'y avait pas de place pour les voleurs. Une punition collective fut instaurer, pour démasquer le coupable au bout de quelques jours enfin, il rendit la montre en s'excusant. Je pensais l'affaire close.

Mais quelle ne fut pas ma surprise de voir après le repas du midi au milieu de la cour, les hommes de son groupe, lui administrer une sévère correction. Je dus intervenir, mais pas assez vite, car deux hommes l'avaient empoigné, un par les bras et l'autre par les pieds, et dans un élan le lancèrent dans les barbelés à l'extérieur du poste. Il en ressortit difficilement couvert de blessures.

Il fut par la suite un hussard qui ne savait plus comment faire pour retrouver un peu de camaraderie.

Un autre jeune venant de banlieues chaudes allait lui aussi faire son petit cinéma, cette fois à Sidi Djémil. Il semblait irrécupérable, n'ayant selon lui peur de personne et ne ferait rien de ce qu'on lui demande.

Cette fois ce fut le capitaine qui prit l'affaire en main. Dans ce poste, par temps clair nous pouvions voir les rebelles se déplacer au loin dans les djebels. Le capitaine l'interpella et lui dis en lui donnant ses jumelles:

-Tu vois, sur la ligne de crête des rebelles qui se déplacent?

-Oui, je vois et alors?

-Et bien cette nuit, comme tu n'as peur de rien, tu vas aller seul allumer un feu sur cette ligne de crête!

Le dur des durs, resta sans voix devant la moquerie de ses camarades. Et ce fut ici encore la démonstration de "la mise à niveau" des jeunes qui se prenaient pour ce qu'ils n'étaient pas en réalité.

Ici  trois exemples, mais comme ça il y en a des centaines, qui allaient changer et remettre sur pieds des jeunes cherchant qui ils étaient.

Le "bain du service militaire" avait cela de bon de faire cohabiter entre eux toutes les différences pour un même devoir dans une même idée de rassemblement, mieux que tous ces mots de nos politiciens. Ces trois jeunes après cette vie collective en ressortirent bien différents n'ayant plus rien à voir avec leur prédestination de voyous. Ils avaient tout simplement appris à vivre.

(excusez ici et là les petites fautes). FM

Voir les commentaires

Publié le par francis.mauro
cette image et celle du peuple algérien. en France ce drapeau ne devrais plus jamais s'exposer en public, parole d'un ancien combattant. a moins de chercher de nouveau la guerre.

cette image et celle du peuple algérien. en France ce drapeau ne devrais plus jamais s'exposer en public, parole d'un ancien combattant. a moins de chercher de nouveau la guerre.

Voir les commentaires

Publié le par francis.mauro

Édito.

Que retirer des derniers événements?

Une barbarie sans nom a frappé notre pays.

Comment en est t'on arrivé là? Des questions innombrables sans réponse peuvent nous être posées.

Ce qui est certain, nous voici dans la perspective d'une "guerre civile". Ici, vous allez penser que mes arguments sont démesurés.

Et bien analysons la situation. Que voyons-nous aujourd'hui en France? Des banlieues surpeuplées de jeunes gens pour la majorité de souches africaine de nos anciennes colonies. Leurs parents sont venus en France pour travailler à une époque où la main-d'œuvre faisait défaut, puis les années passant, la crise, le chômage, plus rien à donner à ces enfants, certains avec de la chance et du courage s'en sont sortis bien difficilement, tandis que la population n'a cessé de grandir, ajoutant sans commune mesure des personnes sans ressources autres que des petits boulot au noir et les trafics illicites en tous genres.

Des personnes en difficultés dans leurs pays sont venus grossir le nombre de travailleurs, alors qu'il n'y a plus de travaille dans le pays pour satisfaire un si grand nombre de travailleurs.

Alors, des bandes se sont créées avec des clans, les religions s'en sont accaparées pour en composer des révoltés contre la France. Quoi de plus facile que d'activer la haine contre ce pays où ils ne se reconnaissent pas, où rien ne leur s'emble offert pour un avenir meilleur.

Une haine contre les institutions républicaine est née en eux, les manifestations de casseurs pour piller les magasins, sans oublier les incendies volontaires de véhicules. Les défilés de drapeaux non Français, les sifflements hostiles à la Marseillaise et aux valeurs de notre pays, ce pays où ils ne veulent pas s'intégrer.

Des extrémistes religieux se sont engouffrés dans cette faille pour recruter et notifier leur guerre à l'occident.

Rien n'a pu arriver à endiguer ces mouvements extrémistes depuis qu'ils ont vu le jour dans notre pays, le mal n'a fait que s'aggraver dans une certaine indifférence...

 Aujourd'hui il faut payer l'adition !

(Ces propos n'engagent que moi.) Restons optimistes, mais la situation n'a jamais été aussi critique depuis la guerre d'Algérie. FM

Voir les commentaires

Publié le par francis.mauro

Magnifique rassemblement qui ne peut que réjouir tout le monde, Il est bien évidant que les français en ont marre de cette insécurité et qu'ils profitent du moment pour se rassembler massivement, ce qui est tout à fait légitime. ce qui me chagrine ou me réjouis, c'est l'absence massive de drapeau Algérien. Ce qui est à mon avis un certain signe, qu'il faut interpréter à sa juste valeur. Les discours de tous les politiques nous font rire. D'une manière hypocrite personne ne semble comprendre ou vouloir comprendre que le danger et bien présent. Faire profil bas pour certains, alors qu'il y a un grand rassemblement montre bien où est le malaise. Pourtant rappelons-nous cette forêt de drapeaux Algériens à l'élection présidentielle, et aux grands matchs de foot. Avec sifflement de la Marseillaise (il y a 5 millions d'Algériens en France). "Les enfants se cachent quand ils ont volé des confitures" car ils se savent coupables. (Comprenne qui veut). La vigilance est de rigueur plus que jamais. Ceci n'engage que moi, mais nous assistons à une grande mascarade orchestrée par les partis politiques et les médias. C'est ce que nous appelions en AFN... faire de l'action psychologique" afin  de détourner les pensées pour mieux endormir les gens. Attendons sereinement la suite des événements...FM.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog