Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Blog des amis du 4RH

Blog des amis du 4RH

Blog d'un ancien sous officier d'active du 4e RH de 1956 à fin 1959. ce blog est un blog qui cherche à regrouper les anciens de ce régiment de la guerre d'Algérie à ceux à nos jours jusqu'en 2011. bienvenue à tous!

Publié le par francis.mauro

Le responsable.

Qui est responsable de tout ce que nous vivons de nos jours ?

Soyons réalistes et analysons rapidement l’évolution humaine depuis la nuit des temps.

Au tout début de l’humanité il se format de petits groupes qui vivaient selon de ce qu’ils trouvaient à portée de la main. Puis bien vite il fallut inventer de cultiver et d’élever du bétail, car se nourrir est une chose indispensable à la vie.

Le troc et les échanges furent pendant bien longtemps les seuls moyens de vivre.

Puis certains se mirent à produire plus que d’autres pour accumuler des richesses. L’or et l’argent ainsi que des pierres précieuses devinrent la monnaie d’échange pour ceux qui en avaient. Puis les grandes nations virent le jour avec les conflits pour s’accaparer des richesses des uns et des autres.

Ce fut le commencement de l’arriver au pouvoir de ce sinistre objet qui allait faire la misère du monde.

Le Dieu ARGENT venait de naitre, il allait au court des siècles être le moteur de tous les maux, pour lui des centaines de millions d’hommes et femmes allaient payer le prix fort.

Si maintenant encore nous y regardons bien, tout ce qui arrive a pour source l’ARGENT.

Mais un nouveau Dieu serait capable de retourner cette situation, je veux ici évoquer l’INFORMATIQUE...

Oui l’INFORMATIQUE pourra un jour changer ce système. Dans l’avenir avec lui le Dieu ARGENT pourrait disparaitre.

Toute la population serait informatisée et chacun devrait participer à faire une tâche qui serait comptabilisée donnant le droit à l’accès aux bien de consommations sur un plan d’égalité. Ainsi chacun aurait les mêmes droits et devrait assumer les tâches qui lui encombrerait selon ses capacités et ses aptitudes.

L’ARGENT n’existerait plus, plus de voleurs et de personnes s’enrichissants tandis que d’autres n’ont rien pour vivre.

Enfin il faut bien rêver d’un autre monde que celui où nous vivons qui est pourri par le capitale, certains ont des millions et d’autre n’ont que des dettes et sont sans travail. Le monde gérait électroniquement ne pourrait pas « endurer » de telles différences, à mon avis.

TOUT CELA ARRIVERA UN JOUR INEVITABLEMENT SI LE GENRE HUMAIN VEUT SURVIVRE.

A bientôt chers amis internautes. FM Le 20 sept. 2016.

Voir les commentaires

Publié le par francis.mauro
petit repos avant le dejeuner devant le mess de Kef-Drari, de gauche à droit MDL F.Mauro, Sous-lieutenant C.Le Palmec, MDL Villard, aspirant Le Lamer qui se maria un peu plus tard avec une fille de Randon. souvenirs, souvenirs de notre ami CLP.

petit repos avant le dejeuner devant le mess de Kef-Drari, de gauche à droit MDL F.Mauro, Sous-lieutenant C.Le Palmec, MDL Villard, aspirant Le Lamer qui se maria un peu plus tard avec une fille de Randon. souvenirs, souvenirs de notre ami CLP.

Voir les commentaires

Publié le par francis.mauro

Il y a vraiment des trucs inadmissibles...

pourquoi n' est-il pas resté dans le pays où il a été blessé ?

Dans l' hebdomadaire Le Point, je découvre une information aussi hallucinante que révoltante.

c' est l' histoire d' un homme qui est allé faire le djihad en Irak.

Blessé au combat, il est amputé du bras gauche et perd un oeil.

Notre apprenti terroriste décide alors de rentrer en France.

Une fois de retour, il fait la demande d' une allocation adulte-handicapé.

Et vous savez quoi ?

Il l' obtient !

Jusqu' à la fin de ses jours, la nation française versera tous les mois à ce triste personnage la somme de 800,45 euros.

Les bras m' en tombent...

Si la loi ne nous permet pas de lui ôter ce droit, et bien que l' on change la loi !

La République s' affaiblit en tolérant de telles situations.

VERIFIABLE PAGE 44 DU POINT

du 06/01/2016 cliquez sur le

Voir les commentaires

Publié le par francis.mauro

Provocations ou caprices ?

Comme 2 700 000 hommes qui ont fait la guerre d’Algérie, et bien d’autres citoyens vivants en France, je me pose encore beaucoup de questions avec ce que nous subissons aujourd’hui dans notre beau pays la France. Bien sûr il y a des nombreux émigrés sur notre territoire de toutes confessions qui ne posent aucun problème à l’exception de la communauté musulmane. Nous ne reviendrons pas sur l’absurdité du Burkini et l’avale de celui-ci. « Honteusement » dans un esprit de pseudo apaisement. .

Bref. Ce qui m’indigne c’est que dans les lieux à forte concentration musulmane le français de souche n’est plus chez lui. Pour exemple j’ai un fils qui habite dans la grande banlieue parisienne, quand il se rende à son travail sur le trottoir de son habitation, il doit céder le passage à des hommes et femmes en habits traditionnels musulmans qui le croisent avec une assurance sans commune mesure en se rendant à la mosquée toute proche. . Si bien que lui doit emprunter le caniveau au risque de se faire vertement bousculer et insulter.

De même s’il veut aborder les couleurs française sur son logement, il ne peut le faire au risque de graves dégradations sur ses biens voiture et immeuble. Donc ce fils d’ancien combattant n’est plus chez lui. Les majorités de population musulmane ne font rien pour « bien vivre avec les français » dont ils ne cachent en rien le mépris. Cela durera- t’il encore bien longtemps ? Ainsi pourquoi ces vêtements qui ne sont pas appropriés au reste de la population et dénotent avec celle-ci ? Est-ce pour prouver leur identité qui est celle du Maghreb, il faut croire qui oui..

Si cela n’est pas une provocation, alors c’est un caprice d’enfant gâté. La mère patrie est trop bonne avec ses enfants adoptifs ! FM

Voir les commentaires

Publié le par francis.mauro

LE QUOTIDIEN D’ORAN du 30 Juillet 2016

Une Algérie incroyablement sale : l'autre peuple plastic

par Kamel Daoud

Quelque chose de triste qui vous prend au ventre, vous met l'encre de la colère dans les yeux. D'insultant.

De terrible comme révélation sur les siens face à leur terre : des milliers de bouteilles d'eau minérale, emportées par les vents, roulant sur l'asphalte. Des sachets bleus, de la saleté, des détritus.

Une terrible saleté sur les plages algériennes, contrastant avec le bleu infini, le sable et les youyous de l'Indépendance. Pas la saleté habituelle qui dure depuis des ans, mais quelque chose de plus ample, grave. On ne sait pas quoi écrire sur le phénomène : le regarder, en souffrir et s'interroger : pourquoi les Algériens, en majorité, sont-ils sales ? Le dire blesse l'image édulcorée que l'on se fait de soi et des siens au « nom du peuple» et de la fiction.

Mais c'est ainsi : nous sommes sales. Encore plus depuis que l'argent gratuit a libéré les excès de consommation. On vend du pétrole, on achète, on dévore puis on baisse la vitre de la voiture pour jeter ses déchets, ses emballages et ses sachets dans le « Dehors». Cet espace de personne, de la prédation, de la poubelle, de la vacance, du butin ou de l'abandon. Comparé au « Dedans algérien» : lieu des soi et des siens, de l'intime, du sentiment de propriété, du beau ou de la convivialité.

De mémoire du chroniqueur, jamais les spectacles de la saleté n'ont été aussi énormes, catastrophiques. Comme s'il s'agit d'une volonté conscience de faire mal à la terre, de se venger. Expression sinistre de la mort de l'âme et de la complète débilité de la majorité. Lien brisé et méprisant envers l'environnement.

Fallait-il libérer ce pays avec du sang pour, au final, le noyer dans la saleté ? Pourquoi cette absolue inconscience ? L'Ecole ? La Religion ?

Le rejet de toute autorité ? Le lien maladif entre l'Algérien et l'Administration assimilée à une autorité exogène ?

La certitude que l'on va aller au paradis et que ce pays n'est qu'une salle d'attente ? La surconsommation ?

La négligence de l'autorité publique ?

A la fois, en vrac, en tout. Il y a de tout dans la poubelle de l'âme.

Et face à cette saleté inconcevable, on rêve presque de dictature dure : amende énorme pour la moindre bouteille de plastique jetée.

Prison pour le sachet bleu ou la poubelle lancée hors de la poubelle. Il ne faut plus se jouer des sociologies faciles, il faut punir. Le crime est énorme. Il faut sévir et rééduquer les gens aux habitudes de base : se laver les mains, respecter le feu rouge comme s'il s'agissait d'un dieu tricolore, ne pas jeter ses ordures n'importe où et avoir le culte de l'hygiène et de la propreté. Car cela devient honteux et scandaleux ce pays vu par le train, la voiture ou aux bords des eaux ou dans ses espaces publics. Un assassinat de l'espace et de la terre que l'on va laisser aux enfants à venir. Il en va de l'acte de chacun. Pas comparé aux autres, mais la sphère fermée de la responsabilité individuelle. Il en va aussi de la mission de tous : école, administrations, pouvoirs publics. Il faut sauver au moins ce pays de ses ordures. Car c'est un déluge, un raz de marée, une honte. Après des années de guerre, un millénaire d'attente et tant de sacrifices, en venir à habiter une décharge publique avec un drapeau, est une honte.

Car désormais, c'est ceci le pays : des sachets bleus, des décharges, des poubelles éventrées partout, un peuple au trois quart ignare, insouciant de la terre à transmettre, bigot, sale, incivique et intolérant. La civilisation commence par l'hygiène et l'hygiène n'est pas aller se laver les pieds dans les mosquées que l'on construit par milliers, puis jeter ses déchets au visage de la terre rare et malheureuse. Une honte. De chacun par chacun, de tous. La terre appartient à ceux qui la respectent. Si on en est incapable, autant la redonner aux colons.

Voir les commentaires

Publié le par francis.mauro
un EBR du 1er Spahis Algérien. image d'un Algérien de la région, merci l'ami de Lamy .

un EBR du 1er Spahis Algérien. image d'un Algérien de la région, merci l'ami de Lamy .

ça barde sur la frontière Tunisienne en 1960.

ça barde sur la frontière Tunisienne en 1960.

Il s’agit d’images montrant le 1er Spahis algérien qui se trouvait sur la région de Lamy de fin juin 1960 pour 18 mois. Un livre retrace cette période riche en événements (lettres d’Algérie à mes parents) d’Albert Ducloz aux éditions Jeanne d’Arc. A lire absolument.

Il s’agit d’images montrant le 1er Spahis algérien qui se trouvait sur la région de Lamy de fin juin 1960 pour 18 mois. Un livre retrace cette période riche en événements (lettres d’Algérie à mes parents) d’Albert Ducloz aux éditions Jeanne d’Arc. A lire absolument.

Voir les commentaires

Publié le par francis.mauro

Le mot magique.

S'il nous était donné de choisir un seul mot,

Je le choisirais sans aucune hésitation !

Je pense qu'il est le plus beau, le plus intelligent que l'être humain ait pu inventer Il est sans aucun doute le seul qui puisse rassembler et faire vivre en harmonie la plus grande partie de gens de différentes confession ou couleur.

Il permet de faire se supporter les jeunes et les vieux, les beaux et les laids. Les forts et les faibles. Les cultivés et les ignares.

Voir même les courageux et les paresseux.

Il aplanit les idées sur les opinions et les convictions opposées

Il évite les discordes dans les ménages et dans la vie quotidienne.

Avec lui, la vie devient facile !

Il suffit de l'appliquer dans toute la grandeur qu'il mérite de par son nom symbolique.

Toujours cité. Rarement appliqué !

Mais qui est ce mot magique, que tout le monde veut s'approprier ?

Ce divin mot est tout simplement

La TOLÉRANCE.

J’avais écrit cela en 2008 et il est en plein dans l’actualité.

Auteur Francis Mauro

Voir les commentaires

Publié le par francis.mauro
ce monument était une fiérté des Bônois, déposé et rapatrié, il croupissait sur un terrain en France

ce monument était une fiérté des Bônois, déposé et rapatrié, il croupissait sur un terrain en France

en avant pour une restauration.

en avant pour une restauration.

c'est parti !

c'est parti !

L'équipe des restaurateurs, bravo les champions !

L'équipe des restaurateurs, bravo les champions !

tous le mondes à terre, c'est du sérieux !

tous le mondes à terre, c'est du sérieux !

il y a du boulot, purée !!!!

il y a du boulot, purée !!!!

Bravo !

Bravo !

c'est fini, le brave Bertagna est prèt pour défier le temps encore plusieurs années.ici en France.

c'est fini, le brave Bertagna est prèt pour défier le temps encore plusieurs années.ici en France.

Voir les commentaires

Publié le par francis.mauro
L'ancien pont de Lamy

L'ancien pont de Lamy

Oprération secteur de Lamy

Oprération secteur de Lamy

Un peu d’histoire en bref sur la valse des escadrons entre le 31e de Dragons et le 4e Hussards.

Le premier mars 1958 le 31e Dragons reçoit le 1er et le 2e escadrons et l’ECS du 4e Hussards. Sous les ordres du lieutenant colonel Ratter.

Le 1er février 1958 il avait cédé son 4e escadron au 6e cuirassier.

Le 4e Hussards en même temps donne au 31e Dragons le 1 et le 2 et ECS , et passe son 3e escadron au 3e hussard.(le 4e Hussards n’est plus)

Le 4e Hussards reprend son nom sous les ordres du lieutenant-colonel ODDO le 1er avril 1959 avec tous les éléments du 31e Dragons.

Le 4e Hussards quitte sa mission le 18 et 20 septembre où il embarque à Bône pour le camp de Zimming , prés de Saint- Avold. Il ira à Besançon, puis à Laon et à Metz.

Il finira sa longue carrière en 2011 à METZ. Où son étendard reste en place.

Temple protestant à Bône. images Gégé Le Bônois.

Temple protestant à Bône. images Gégé Le Bônois.

Voir les commentaires

Publié le par francis.mauro
une vue générale de Lamy et son église au temps passé de notre ami Gégé le Bônois au Canada.
une vue générale de Lamy et son église au temps passé de notre ami Gégé le Bônois au Canada.

une vue générale de Lamy et son église au temps passé de notre ami Gégé le Bônois au Canada.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog