Petit rappel du jour!

Publié le par francis.mauro

Bilan des pertes, en Algérie.

 

1954 à 1962 selon le site de nos amis

Les anciens combattants d’Algérie

 

PERTES FRANÇAISES

Tués au combat 22 319 Blessés 35 615, tués par accident 7 917, Blessés 29 370.

Décès par maladie 1 114 (soit 96 335 victimes)

 

DÉSERTEURS

Officiers 16, Sous-officier 317, Soldats  9 722 Parmi les déserteurs, une grande partie passa au FLN, ou à l'OAS

 

DISPARUS - PRISONNIERS

Officiers 12, Sous Officiers 91, Soldats  769.

 

PERTES CIVILES

Dont Harkis démobilisés et désarmés.

Tués par le FLN : Européens 4 788 dont 2 000 le 5 juillet 1962 à Oran Musulmans 166 500, Dont 150 000 après le 19/03/1962 Blessés par le FLN : Européens 7 541 Musulmans 13 610

Enlevés par le FLN : Européens 4 000 Musulmans 13 296.

 

PERTES FLN

Rebelles tués par les forces de l'ordre 143 600 Armes récupérés 99 000 Rebelles FLN tués au cours d'accrochage avec l'Armée Tunisienne 500 Rebelles FLN tués au cours d'accrochage avec l'Armée Marocaine 1 500 Rebelles tués au cours des purges du FLN 12 000,Disparus pendant la bataille d'Alger Selon la comptabilité de Paul Teitgen. 3 994.

 

BILAN OAS, de janvier 1961 à juin 1962.

Tués par l'OAS: Européens 239,Musulmans 1 562 Blessés par l'OAS :

Européens 1 062, Musulmans 4 050.

Attentats au Plastic :  Explosions 12 300.

Certains ouvrages avancent quelquefois le chiffre d’un million de morts musulmans, à l'actif de l'armée française, cela supposerait qu'elle ait tué, une moyenne de 357 personnes par jour du 1er novembre 1954 au 30 juin 1962.

Publié dans les écrits

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :