Le poème du jour.

Publié le par francis.mauro

Un petit poème d’Érik

Nous étions tous de ce 4e de hussards

Et particulièrement de l’escadron Godard

Pitonnant dans le Djébel du douar Talah

Sidi Djémil étant le nom de cette mechta

 

Nous y connûmes une vie austère

Perdus, paumés, loin de toute civilisation

La camaraderie base de toute notre union

L’esprit d’entraide jamais sectaire

 

Nous assurons notre mission par tous les temps

Qu’il pleuve, vente, ou soleil ardant

Lentisques, chênes incendiés, sentiers pierreux

Embuscades, patrouilles, ratissages, c’est notre devoir

Le fell perfide nous causa quelques déboires

Les camarades tombés, vengés avec sérieux.

 

Erik Schmitz a écrit ce poème en hommage à ceux qui sont morts et ont crapahuté à Sidi Djémil.

 

Publié dans les écrits

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :