la pensée du jour !

Publié le par francis.mauro

Remords.

Remords de + substantif Remords d'une faute, d'un crime; avoir, éprouver des remords de sa brutalité, de sa calomnie, de son indiscrétion. S'il m'était resté un remords de mon évasion, j'en aurais été guéri sur-le-champ. Cette lettre de ma mère était pour apaiser tous mes scrupules de conscience filiale (MARCEL AYMÉ Le Vaurien,1931, page 64). - . Remords de + infinitif Avoir des remords d'avoir accusé quelqu'un. Mon père. J'ai des remords de ne l'avoir pas aimé comme je devais, parce que je souffre des mêmes choses dont il a dû souffrir (JULES RENARD Journal,1902, page 771).

Heureux est celui ou celle qui de la guerre d’Algérie n’a pas de remords !

Heureux ceux qui n’ont pas participé à des actions de combat qu’ils fussent de l’ALN ou des troupes Française, après ces cinquante années passées à vieillir dans l’indifférence du temps qui passe sans effacer les remords !

FM le 14 avril 2013.  

Publié dans les écrits

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :