Info Saumur.

Publié le par francis.mauro

DU NOUVEAU A SAUMUR !
 
L'EAABC N'EXISTE PLUS !
Ce n'est pas un canular mais la réalité !
 
Dans le cadre de la réorganisation en cours dans les Armées le général le Bot
aura été le 27ème et dernier commandant de notre école sous ces initiales «
EAABC » que nous connaissons bien depuis 1945.
 
Depuis le 1er août elle s'appelle Ecole de Cavalerie.
 
SAUMUR VIT EN QUELQUE SORTE UNE REVOLUTION
 
Notre « maison mère » aura porté successivement les noms suivants : Ecole des
Carabiniers (1763), Ecole d'instruction des troupes à cheval (1814), Ecole
royale de Cavalerie ((1825), Ecole de cavalerie (1839), Ecole impériale de
Cavalerie (1852), Ecole d'application de la Cavalerie (1872), Ecole
d'application de la Cavalerie et du Train (1929), Ecole d'application de
l'Arme blindée Cavalerie (1945) avec le commandement fusionné de la 12ème
division légère blindée (1984 à 1994).
Elle retrouve donc son appellation de 1839 inscrite également sur le fronton
de la grille d'honneur et, sous ce sigle, le général qui en prend le
commandement s'inscrit dans la lignée des maréchaux de camp Prévost et Budan
de Russé ainsi que du général de Goyon.
 
Deuxième « signe des temps : le général de division RIVES qui prend le
commandement de l'Ecole, et à ce titre la succession des anciens inspecteurs
de l'Arme au titre de la Tradition, (le « père de l'Arme comme disent les
Marsouins) n'est pas issu de l'ABC mais des Troupes Marine. Ceci dit, pas de
panique ! Il nous connaît bien puisqu'il a commandé la division d'application
des lieutenants (2ème DI) voici quelques années.
 
Enfin, une « révolution » est en marche au titre de l'organisation militaire à
Saumur :
 
1. le général Rives commande aujourd'hui « les Ecoles militaires de Saumur et
l'Ecole de Cavalerie », ce qui lui donne d'ores et déjà autorité sur le
CEERAT (école du renseignement) et le CD NBC (école NBC) avec la mise en
place d'un bureau de coordination des formations et une mutualisation de
certains cours communs (informatique, exercice de l'autorité, administration,
....) ;
2. en 2012, à la suite d'une évolution par étapes, son successeur sera sans
doute le commandant de la « base de défense Saumur » comprenant un bataillon
des services chargé de l'administration et du soutien de tout l'ensemble,
quatre écoles (Cavalerie, Etat-major, Renseignement, NBC) coordonnées et
appuyées par une division de la formation commune, le 2ème Régiment de
Dragons-NBC et sans doute plusieurs organismes déconcentrés de la DRHAT
(organisme nouveau qui regroupe les compétences de la DPMAT et du COFAT
dissous cet été.
3. Chacune des écoles, dont celle qui nous est chère, sera alors commandée par
un colonel, pilote de domaine avec une division « études » (suite de
l'actuelle DEP) et une division de formation spécialisée (cours de formation
des commandants d'unité, cours d'application des lieutenants, cours pour les
sous officiers, ...).
 
Le général de division (2S) JF DURAND,
Président de l'UNABCC.
 

Publié dans les écrits

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :