Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog des amis du 4RH

Blog des amis du 4RH

Blog d'un ancien sous officier d'active du 4e RH de 1956 à fin 1959. ce blog est un blog qui cherche à regrouper les anciens de ce régiment de la guerre d'Algérie à ceux à nos jours jusqu'en 2011. bienvenue à tous!

Publié le par francis.mauro
Publié dans : #Images
Le Capitaine PLAN  tout sourire.
Image de Gérard Levecq

Commenter cet article

meftah 03/08/2016 22:51

d'apres les rumeurs le capitaine plan serait mort; tué par le "chat .el gate"(un moudjehed fln) peu de temps avant l'indépendance. est ce vrai ? merci pour le renseignement

francis.mauro 04/08/2016 19:05

I s'agit d'une rumeur, mais personne n'a confirmé, y infirmé; l'armée s'appelle la grande muette c'est pas pour rien.

bgoss 15/02/2009 12:02

Salut je serai surement devant toi au classement des bogoss mais je t invite quand meme sur b-goss.com

suszwalak 10/02/2009 17:24

Eh oui,l'âme du 4ème escadron, c'est lui. Lorsque je suis arrivé à Moumena, il était parti, cheville cassée, à la chasse d'un hallouf de 130 kgs, qu'une patrouille avait repéré dans un oued, en jeep bien sur.Avant que le barrage soit construit, il avait amené ses gars sur l'aîn tafeur, vers le bec de canard; à l'époque, c'était de la cavalerie à pied. Ils avaient été sérieusement accrochés, et cette action au feu, avait tant soudé tout le groupe de Moumena qu'on ne s'y intégrait pas facilement. Vous avez ensuite une photo de certains des officiers: le s/lieutenant Archambaud,( l'ami Levecq a écrit au dos de la photo: l'aspirant)avec le temps, il a oublié que dans la cavalerie, l'aspirant cela s'appelle un s/lieutenant. A coté, le lieutenant Marchand, chef de poste à St-Joseph, qui deviendra au départ du capitaine Plan, le responsable du 4ème escadron.Sur la troisième vue , recapitaine plan. On remarque mieux comment son visage était marqué par un souvenir d'indochine; on disait que l'explosion d'une mine l'avait défiguré et que les chirurgiens avaient fait du bon boulot. Les fells le surnommaient : capitaine louche boiteux.Ensuite, la maison de maitre a Moumena, avec les évenements, c'étaient les contremaitres de l'exploitation qui habitaient au premier étage; au rez de chaussée, à gauche de la porte d'entrée, la chambrée des s/off; j'y suis demeuré trois mois, dans la même piole que Levecq, mangeant au même mess, sans que nous nous souvenions l'un de l'autre !!!
C'est depuis le toit de cette villa que la 2ème photo suivante a été prise. Le batiment, naguère demeure des contremaîtres était devenu le pc du capitaine, habitation des officiers, radio et vaguemestre-fourrier. La photo entre-deux, c'est le repas de Noël à Oued-Frarah; il me semble que le premier à droite est Levecq, qui nous propose ses souvenirs. Ensuite vient en effet le pont sur la Seybouse; à gauche pour aller a Moumena, à droite, la piste de la maison forestière de l'aïn-tafeur. Je crois que ce pont a été emporté par une crue de la Seybouse,;on en a fait un en béton. Monstrueuses étaient ces crues, au point que l'on a fait passé une nouvelle route par le djebel depuis Oued-frarah pour rejoindre Dréan(Mondovi).En envahissant les terres ces crues ont emmenées avec elles nombre de ces petites mines antipersonnelles placées dans les barbelés du barrage et les ont dispersées dans les champs où elles ont fait pas mal de victimes, surtout parmi les enfants; c'est du moins, ce que rapporte les autorités algériennes, et pour avoir vu, au dessus de Boudaroua, ce que ces petits machins avaient produit sur un troupeau de vaches, je veux bien les croire. Salutations à chacun; merci comme toujours à Francis, une pensée pour Levecq qui n'ayant pas d'ordinateur ne peut pas regarder ses photos sur le blog de Francis

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog