Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Hussards du 4e des mèchants soldats? Non! la preuve.

Publié le par francis.mauro

~~René Jacquand me donne ce message >

Bonjour Francis, Puisque tu es dans ton blog en train de traiter du sujet "enfants de là bas "je te transmets un courrier d'un gosse de Gambetta qui est aujourd'hui à la retraite et qui avait 10 ans en 1960 . Comme tu le vois ils ne nous ont pas oubliés et ces quelques lignes nous ramènent 50 ans en arrière ces gamins ont réussis dans leurs pays et j'en suis très heureux, on aurait pu craindre pour leur avenir mais finalement ce témoignage prouve qu'à Gambetta devenu Taoura l'indépendance s'est bien passée a voir ce que ce petit village est devenu une grande ville PS je t'informais que bibiche c'était Bicherel le chauffeur de la jeep du colonel A plus René

Message du 27/03/12 13:10 > De : "mokhtar terrab" > A : rene.jacquand@orange.fr > Copie à : > Objet : commentaire d' amitié.

> > Bonjour René, j ai bien reçu ton dernier message qui m a fait un baume au cœur lorsque tu m as révélé ta bonne santé malgré votre âge actuel que je devine entre 71 et 73 ans n' est ce pas !

tu m'as demandé après des amis de Gambetta il y en a qui sont morts comme kaddour par exemple il n' est plus de ce monde mais les autres qui sont toujours en vie je cite Ali > . Yousef . Mekki . Atmane . Salah dit diable . tous sont devenus des grands pères et en retraite . cher René tu vois bien que je te tutoie et que si je vous avais vouvoyé c 'était par respect a ton âge et je te considère comme un frère aine je me rappelle bien lorsque je rentrais dans ta chambre a la medersa et que tu me donnais des bonbons et du chocolat ainsi que mon copain Ali. Je me souviens aussi > lorsque tu es venu avec ton collègue bibiche chez moi pour me voir suite mon baptême. cher René je te demande de me renseigner que sont devenus tes anciens collègues comme Morley . Mayer . Bernard le trompettiste et Villar ! Espérant que ces noms existent bien si ma mémoire n'est pas courte. Cher René. Je te dis. À bientôt mebarek.

Partager cet article

Repost0

Les hommes du 4e RH dans la vallée Seybouse.

Publié le par francis.mauro

1959 fillettes devant l'objectife sans crainte.

1959 fillettes devant l'objectife sans crainte.

~~Il y a 6 ans sur ce blog notre ami V S écrivait ce bel article criant de vérité; il fallait le republier.

La photo est du premier semestre 1959. Tout d'abord, parlons des absents: Les garçons. Pour tout ceux qui furent cantonnés le long du barrage, rappelez vous les portes barbelées qu'il fallait ouvrir pour la pâture des chèvres et moutons, ou l'accès au champs. C'est là que nous les apercevions, ensuite, lorsque c'est nous qui passions par ces portes pour une patrouille quelconque, nous ne faisions plus que les entendre; lorsqu'ils criaient d'une voix portant loin, pour signaler notre présence, allez donc savoir à qui?. A les voir, c'étaient de gentils petits gars. Ceux de Boukamouza( St-Joseph), en plus de garder le bétail et de nous surveiller, attrapaient des grives à la saison, et nous les revendaient le soir en repassant la porte. Braves petits gars!! Les jeunettes du pont d'Oued-Frarah, je crois me souvenir qu'elles revenaient de l'école en traversant le pont qui les amenait au village de regroupement installé de l'autre coté de l'oued. Vous les anciens du coin, rappelez vous que c'est pour ce village, je l'ai déjà raconté par ailleurs, que l'officier chargé des relations avec le petit peuple, nous avait fait creusé des "feuillées" hommes femmes, que ce même petit peuple avait traduit par fosse commune pour les réfractaires. Je ne sais pas si ces commodités ont fini par être terminées? En regardant de temps en temps ces images qui sont chez moi dans le dossier Club Med, Je suis toujours interpellé par le regard de ces fillettes. Elles n'ont pas un brin de crainte dans les yeux. Et pourtant, elles savaient que nous pouvions être, allons, soyons cléments pour nous, disons envahisseurs. Lorsque nous allions de nuit dans les habitations pour trouver les hommes qui revenaient de temps à autre, de nuit, du maquis pour satisfaire aux devoirs conjugaux. Toutes avaient du voir partir, qui un père, qui un oncle, les mains attachés dans le dos et le cou liés à une corde commune; ce qui était l'habitude pour les vérifications d'identité. Malgré cela, elles savent sourire à l'objectif. Insouciance de la jeunesse? Pas seulement je crois. Elles étaient aussi des filles kabyles, avec tout ce que cela comporte de fierté. Leurs mères ne baissaient pas les regards devant nous. Dignes filles de La Kahina, qui fut une ardente opposante à toutes les invasions de son pays, au point que les légendes abondent à son sujet; comme jeanne hachette ou jeanne d'arc chez nous. Mais elle ne faisait que suivre l'exemple de tout ceux qui avant elle ont voulu préserver la culture berbère dont font partie les kabyles. Ce n'est pas: avant l'invasion arabe il n'y avait rien!!!Les kabyles se prêtèrent souvent au partage et au mixage des races: Berbères, crétois, grecs, égyptiens, juifs, vandales, au point d'en rencontrer des crépus au teint noir et des rouquins aux yeux bleus, mais toujours hostiles aux armées d'occupation. Les femmes dit l'histoire, fières de leurs racines renièrent leurs époux à qui l'envahisseur arabe, pour ne plus avoir à les combattre, fit miroiter les richesses à obtenir par le pillage de la très catholique Espagne. Elles prirent d'autres époux pour s'occuper des terres; et il y eut de sérieuses frictions lorsque les premiers revinrent d'Espagne, conquérants et..musulmans. Voila tout ce que me rappelle ces jeunes visages. Nous ne pouvons pas bien sur revenir en arrière. Mais pourquoi a-t-il fallu au 19ème siècle, offrir la nationalité française aux juifs présents au Maghreb depuis le début de l'ère chrétienne et qui se considéraient comme des indigènes, l'avoir donnée aux colons expatriés dont plus de la moitié était d'origine étrangère et n'accordant aux gens du pays, les indigènes( dans le sens noble du terme) qu'un statut de citoyen de seconde zone. Ne pas avoir pris en compte assez vite qu'il ne pouvait y avoir d'Algérie française, continuité de la république, mais une Algérie riche de toutes ses composantes. C'était déjà l'espoir d'Abd el-kader; ce fut aussi celui de Ferhat-Abbas avant la 2ème guerre mondiale. Je ne fais que quelques remarques personnelles, je ne pense pas être loin du vrai. Je désire encore maintenant comprendre, et je m'efforce de promouvoir, comme le fait si bien Francis dans ses écrits la fraternité et la paix, imprégné du souvenir de la jovialité d'un pied-noir et de la fière assurance d'un et d'une kabyle. Je me signale aussi comme : Laseybouse

Partager cet article

Repost0

Bône du temps passé.(Annaba)

Publié le par francis.mauro

vue du ciel.

vue du ciel.

voilier d'un temps révolu. (dommage)

voilier d'un temps révolu. (dommage)

très vieille carte postale de Bône (Annaba)images de notre ami Gérard R.dit Gégé. natif de cette belle ville.

très vieille carte postale de Bône (Annaba)images de notre ami Gérard R.dit Gégé. natif de cette belle ville.

Bertagna.

Bertagna.

Partager cet article

Repost0

émotions intenses.

Publié le par francis.mauro

Émotions intenses.

Jeudi 27 novembre 2014 16h45 le téléphone sonne ; je décroche et je vois en même temps un homme à ma porte, le portable à l’oreille, il me fait signe ; je sorts et bien sûr c’est lui qui voulait s’assurer qu’il était bien à la bonne adresse. Je lui faits signe d’entrer, alors il se présente :

  • Je suis Jean Paul Descamps le fils de Paul Descamps tué en Algérie au 4e RH le 04 /11/1957 à Sidi Djémil !

Je reste pantois devant cet homme de 57 ans ; je me sens tout drôle mon émotion est grande ; je revois en un éclaire le visage de son père. Je ne sais que dire sinon que des frissons parcourent mon corps.

Quel retour en arrière ; j’avais devant mes yeux ce fils qui n’avait jamais vu son père tué quelques jours avant sa naissance.

Tragique destin de beaucoup trop de jeunes morts en Algérie.

La réalité voulue que cet homme fut le deuxième fils de Paul Descamps. A cette époque le père de famille de deux enfants était dispensé de servir en Algérie.

Bien vite nous avons échangés à la hâte quelques mots en programmant une autre rencontre plus approfondie pour parler de son père qu’il n’a jamais eu le bonheur de connaître.

Voici à quoi sert ce blog qui réuni les gens de cette guerre, bien plus qu’une agence de voyages.

Comment ne pas être encourager à continuer de diffuser sur ce blog, des images et des textes sur cette sale guerre d’Algérie.

Votre bien dévoué Webmaster Francis Mauro qui ne cultive pas le narcissisme, bien au contraire.

A bons entendeurs : Salut !

Partager cet article

Repost0

la vie est belle.

Publié le par francis.mauro

Je suis Français et fier de l'être, avec mon beret qui ne me quitte pas.

Je suis Français et fier de l'être, avec mon beret qui ne me quitte pas.

j'ai bientôt 78 ans, j'ai fait le guerre d'Algérie, j'ai eu une vie bien remplie sans un seul jour de chômage. 46 années de cotisation. travailleur indépendant. toute petite retraite. les 35 heures pas connues, les congés payés non plus, les vacances encore moins, mais je me marre quand même, car la vie est belle pour ceux qui le veulent bien. voyez mon image de ce jour. après tout il faut prendre la vie comme elle est sans se soucier des autres et des petits enmer...........!

Francis Mauro le webmaster du blog.

Partager cet article

Repost0

Il y a 70 ans la libération de l'Alsace.

Publié le par francis.mauro

Ici le départ des festivitées à Eckblosheim (village de notre ami René Schaeffer) comme en 1944  direction Strasbourg

Ici le départ des festivitées à Eckblosheim (village de notre ami René Schaeffer) comme en 1944 direction Strasbourg

Rien ne manque pour  la comunication.

Rien ne manque pour la comunication.

Du sérieux dans la reconstitution.

Du sérieux dans la reconstitution.

On s'y croirait, les Alsaciens ne font pas les choses à moitié.

On s'y croirait, les Alsaciens ne font pas les choses à moitié.

Skout Car bien connu de nos anciens d'Algérie, le colonel Giraud avait un engin identique au 4e RH

Skout Car bien connu de nos anciens d'Algérie, le colonel Giraud avait un engin identique au 4e RH

Publié dans photos

Partager cet article

Repost0

réglement de la plage des Cigogneaux ( Bône) 1960

Publié le par francis.mauro

amusez-vous à déchiffrer cette note de service très ancienne; de notre ami l'électro. Georges Valenti, notre ami à tous. merci Georges.

amusez-vous à déchiffrer cette note de service très ancienne; de notre ami l'électro. Georges Valenti, notre ami à tous. merci Georges.

Partager cet article

Repost0

Un peu d'histoire du 4e RH.

Publié le par francis.mauro

le premier escadron 3e et 4e peloton en 1902 en garnison à Meaux affeté à la 2e brigade 5e division.

le premier escadron 3e et 4e peloton en 1902 en garnison à Meaux affeté à la 2e brigade 5e division.

la garde avec l'étendard le même qui fut porté en Algérie, après les grandes guerres 14/18 39/45. à présent il est toujours à la garnison de METZ sous bonne garde.

la garde avec l'étendard le même qui fut porté en Algérie, après les grandes guerres 14/18 39/45. à présent il est toujours à la garnison de METZ sous bonne garde.

Partager cet article

Repost0

Les Invalides à Paris. 2004.

Publié le par francis.mauro

Nos anciens d'Algérie ont droit aussi aux invalides. ici pour la journée des harkis, votre serviteur à droite sur la premier rang.beau souvenir avec nos frères d'armes les Harkis.

Nos anciens d'Algérie ont droit aussi aux invalides. ici pour la journée des harkis, votre serviteur à droite sur la premier rang.beau souvenir avec nos frères d'armes les Harkis.

Partager cet article

Repost0

Le 4e RH 14/18 en Belgique.

Publié le par francis.mauro

Le 4e RH 14/18 en Belgique.
Le 4e RH 14/18 en Belgique.
Le 4e RH 14/18 en Belgique.
Le 4e RH 14/18 en Belgique.
Le 4e RH 14/18 en Belgique.
petite série d'images d'extrait du livre du capitaine Chaduc  "le colonel général". honneur à nos poilus cavaliers.

petite série d'images d'extrait du livre du capitaine Chaduc "le colonel général". honneur à nos poilus cavaliers.

Partager cet article

Repost0

1 2 3 > >>