Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Péripéties du 4ième Régiment de Hussards.

Publié le par francis.mauro

Péripéties du 4ième Régiment de Hussards.

De 1783 à 2011.

31 juillet 1783 : régiment Colonel-général des Hussards. Crée par le duc de Chartres avec un escadron de chacun des régiments de Hussards de Bercheny, Chamborant, Conflans, Esterhazy.

30 mai 1788 : renforcé par un contingent de soldats pris dans les régiments de cavalerie  de Quercy, Septimanie, Nassau, de la Marck, Franche-Comté et Evêchés.

1ier janvier 1791 : tous les régiments sont renommés en fonction de leur arme, et numérotés selon leur ancienneté ; est donc renommé 5e Régiment de Hussards.

4 mai 1792 : après la trahison du 4e Régiment de Hussards, le 5e Régiment de Hussards, ancien Colonel-général des Hussards, prend son numéro ; tous les régiments sont ainsi décalés d’un numéro vers le bas.

1814 : devient Régiment des Hussards de Monsieur.

1815 : reprend le nom 4e Régiment de Hussards (cent jours) puis dissolution à la seconde restauration.

1816 : création Régiment des Hussards du Nord

1825 : renommé 4e régiment de Hussards

2 juillet 1940 : Dissous

15 février 1945 : recréation du 4e Régiment de Hussards à partir des éléments du COABC 405

30 octobre 1945 : dissous et transformé en 2e Régiment de Hussards

15 juillet 1956 recréation du 4e Régiment de Hussards à partir des éléments du 251 Bataillon du 51e RI.

15 janvier 1958 : dissous, amalgamé au 31e régiment de Dragons et 3e Hussards

1ier avril 1959 : recréation du 4e Régiment de Hussards à partir des éléments du 31e Régiment de Dragons.

1964 : dissolution puis recréation : dissous pour devenir le 8e Régiment de Dragons et immédiatement recrée avec les éléments du premier Chasseurs d’Afrique et du centre d’instruction du 6e Régiment de Dragons

1984 : dissolution à Laon (l’étendard est confié au GMR/6-4e RH)

1991 : recréation du 4e Régiment de Hussards qui devient le régiment de soutien de la RMD-NE/CMD Metz

2000 : prend la dénomination de 4e Groupe d’escadrons de Hussards (4e G.E.H)

2011: Le  4é GEH toujours à Metz (documents sources internet)

Publié dans les écrits

Partager cet article

Repost0

Boudaroua aujourd'hui.

Publié le par francis.mauro

chemin de fer

 Ce chemin de fer qui fut la préoccupation de bien des Hussards dans les années 50/60.

 école Boudaroua

l'école de Boudaroua toujours en place. (images de notre ami Salah.)

transfo

Le transformateur toujours debout.

Publié dans Images

Partager cet article

Repost0

Le Maître d'école Bernard Catteau.

Publié le par francis.mauro

Catteau et ses élèves

 Ici le Petit Bouzid doit se reconnaître, qui sont les autres?

élèves de Boudaroua

 Bernard Catteau le deuxième au dernier rang en partant de la gauche entouré de ses petits élèves.

 un groupe d'amis.

Des parents d'élèves et des militaires à Boudaroua années 57/58.

Publié dans Images

Partager cet article

Repost0

La ligne MORICE (réseau électrifier) Algéro-tunisien.

Publié le par francis.mauro

la ligne MORICE , (ce qu'il en reste aujourd'hui.) avec des mines encriers.

ce barrage électrifier allait de La Calle (El Kala) au sahara sur une longueur de 480 km. triste vestige d'une guerre.

image de notre ami R/ Schaeffer.

30305537la ligne Morice

La ligne Morice en 1959.Ph.CLP.

 30305519

Sans commentaire.

Publié dans Images

Partager cet article

Repost0

Le petit Bouzid est de retour !

Publié le par francis.mauro

Petitbouzid en 2011 entrée de boudaroua

Le petit Bouzid et de retour ! Cela pourrait faire une jolie chanson.

De bons souvenirs de ce jeune enfant, intelligent et courageux, qui avait tôt fait d’éveiller l’attention de ses professeurs de l’époque alors qu' il n’avait que 8 ans en 1958.

Notre ami Bernard Catteau  en avait gardé une sympathie et bonne impression de ce jeune garçon.

Aujourd’hui c’est un homme de 61 ans, toujours aussi souriant et confiant dans la vie.

Une belle image qui nous fait chaud au cœur.

Toutes nos amitiés aux algériens de la vallée de la Seybouse !

Le webmaster Francis.M

Publié dans Images

Partager cet article

Repost0

EBR à la casse !

Publié le par francis.mauro

Photo0176

Pour ceux qui ont passé une partie de leur jeunesse à chevaucher ces engins pas communs. Pur produit de l’armée française de technologie avancée. Cet engin était un chasseur redoutable, mobil, rapide, efficace, plaisant à piloter. (image de notre ami Jean Marie Casteleyn.)

Publié dans Images

Partager cet article

Repost0

EBR à la casse

Publié le par francis.mauro

Photo0176

Partager cet article

Repost0

Saint Joseph (Boukamouza 2008)

Publié le par francis.mauro

st-jo 1

la photo est de mai 2008. Son auteur aime son village! Moi aussi; il s'appelle Rachid Draredja. S'il y a un intêret pour la vue, je ferais quelques commentaires.

Amitiés. Victor Suszwalak.
Note: nous aimerions tous que tu nous régales de tes commentaires, cher Victor, nos amitiés de tes amis anciens d'AFN. Merci d'avance !
Francis. M.


Publié dans Images

Partager cet article

Repost0

Un ami n’est plus.

Publié le par francis.mauro

Hubert Latune

Hubert Lombard Latune au centre sur cette image de notre dernière AG  en Vendée.

Un ami n’est plus.

Notre ami Hubert Lombard Latune, sous lieutenant au 4e Régiment de Hussards de 1956 à 1958 où il servi au premier Escadron, de Merzouga, à Sidi Gouléa en passant par Sidi Djémil .est décédé.

Il nous manquera beaucoup dans notre amicale.

Nous présentons nos Condoléances à sa famille.

Qu’il repose en paix.

le Webmaster FM.

Nota: il fut mon chef de peloton de 1956 à 1957.

Bonjour,

un commentaire vient d'être posté par Marie-Amélie Lombard-Latune sur l'article Un ami n’est plus., sur votre blog Le blog des anciens du 4eme RH

Extrait du commentaire:


Avec ma soeur, Pascale, et mon frère, Vincent, je tenais à vous remercier pour les messages de sympathie reçus à l'occasion de la disparition de notre père Hubert Lombard-Latune. La présence
de Claude Le Palmec, de Roland Bouveron et de leurs épouses lors de ses obsèques samedi dernier dans la Drôme nous a particulièrement touchés. Je peux aussi témoigner de l'intérêt que notre père
portait à l'Amicale du 4e Hussards. A chacun de ses séjours en France, il essayait d'être présent à vos réunions, quitte à faire des centaines de kilomètres depuis son village reculé du
Haut-Var! Au retour, il passait souvent par Paris et me racontait toujours les bons moments qu'il avait partagés en votre compagnie. Je suis sûre qu'il se réjouissait de vous retrouver
à Dourdan. Il repose désormais dans un petit village de la Drôme, Blacons, berceau de notre famille.


Marie-Amélie Lombard-Latune  


 

 

 

Publié dans Images

Partager cet article

Repost0