Mort pour la patrie en Algérie.(poème)

Publié le par francis.mauro

Notre belle patrie,

Bientôt tu devais la revoir.

Demain, tu serais parti

En chantant l’au revoir.

 

La dernière opération,

La dernière patrouille.

Tu faisais attention,

Quelle mauvaise fouille !

 

Ils étaient là, tapis,

Prêts à tout

Dans ce gourbi.

Ils sortirent, fous.

 

En tirant sur toi.

A genoux, tu tombais,

Le regard en effroi,

Le cou transpercé.

 

La vie s’en allait,

Brisant celle-ci

Et tous tes projets.

Tout était fini.

 

Pour reposer en paix,

Le voyage tu le fis

En cercueil plombé

Pour rejoindre ta Patrie.

 

Une petite plaque

Sur le monument.

Me rappelle, comme une claque,

Tous ces tristes moments

Depuis tout ces ans

Que cette guerre est finie.

Qu’il a passé, le temps !

 

Mais rien ne s’oublie.

Toi, mon ami de la patrie,

Ces quelques vers Je te les dédie.

Ne pouvant moins faire

 

Et que vive la Patrie

Cette fois en paix

Pour toi mon ami

Mort en Algérie.

(Petit poème de votre serviteur.FM)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :