Editorial (d'un ancien Hussard).

Publié le par francis.mauro

Editorial.

Que va nous réserver cette nouvelle année 2015 ? Si je m’en réfère à mon expérience et mes souvenirs, pas grand-chose de nouveau ne devrait nous arriver. J’étais tout jeune quand un président (providentiel) arriva au pouvoir. Tout devait aller mieux si nous laissions « tomber » cette d’Algérie qui nous ruinait. Ce fut chose faite,avec une nouvelle république et constitution. mais en France cela n’allait pas vraiment mieux comme pourtant annoncé à grand renfort de verbiages.

De 1959 à 1969 le général De Gaulle. La France n'allait pas très bien.

Un nouveau président fut élu au suffrage universel pour remplacer l’homme « providentiel » ce nouveau malheureux président mourut prématurément.

De 1969 à 1974 (Georges Pompidou) La France n'allait pas très bien.

Puis un autre président un homme très bien, plein de promesses allait redresser le pays.

De 1974 à 1981 (Valéry Giscard Destin) La France n'allait pas très bien.

Mais là, je nous n'avions rien vu car c'était la droite qui gouvernait depuis pas mal de temps, trop de temps suivant la gauche qui nous faisait d'énormes promesses...

De 1981 à 1995 (François Mitterrand) La France n'allait pas mieux.

Alors pas de problème retour à la droite, cette fois tout allait rentrer dans l'ordre, que de paroles , de discutions et de promesses.

De 1995 à 2007 (Jacques Chirac) La France n'allait encore pas très bien.

Cette fois un autre homme providentiel de la droite arrivait au pouvoir, jeune très bon orateur, des idées nouvelles en voulez-vous ? Et bien en voila.

De 2007 à 2012 (Nicolas Sarkozy) La France n'allait toujours pas très bien.

Encore une nouvelle élection avec un retour à la gauche, cette fois il allait en être fini des misères de la France, moi président tout aller être merveille.

De 2012 à 2017. ? (François Hollande) La France allait de plus mal en plus mal.

Et après en 2017 ho là ! Toujours la même chose des promesses et la France continue d'avancer de plus en plus dans le chômage, les incivilités, l'insécurité, et le mal être des citoyens qui grandit chaque année un peu plus. Gardons quand même l'espoir qu'un jour cela ira mieux. FM.Votre serviteur. SAXE CONFLANS BANNIERE AU VENT .

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :