émotions intenses.

Publié le par francis.mauro

Émotions intenses.

Jeudi 27 novembre 2014 16h45 le téléphone sonne ; je décroche et je vois en même temps un homme à ma porte, le portable à l’oreille, il me fait signe ; je sorts et bien sûr c’est lui qui voulait s’assurer qu’il était bien à la bonne adresse. Je lui faits signe d’entrer, alors il se présente :

  • Je suis Jean Paul Descamps le fils de Paul Descamps tué en Algérie au 4e RH le 04 /11/1957 à Sidi Djémil !

Je reste pantois devant cet homme de 57 ans ; je me sens tout drôle mon émotion est grande ; je revois en un éclaire le visage de son père. Je ne sais que dire sinon que des frissons parcourent mon corps.

Quel retour en arrière ; j’avais devant mes yeux ce fils qui n’avait jamais vu son père tué quelques jours avant sa naissance.

Tragique destin de beaucoup trop de jeunes morts en Algérie.

La réalité voulue que cet homme fut le deuxième fils de Paul Descamps. A cette époque le père de famille de deux enfants était dispensé de servir en Algérie.

Bien vite nous avons échangés à la hâte quelques mots en programmant une autre rencontre plus approfondie pour parler de son père qu’il n’a jamais eu le bonheur de connaître.

Voici à quoi sert ce blog qui réuni les gens de cette guerre, bien plus qu’une agence de voyages.

Comment ne pas être encourager à continuer de diffuser sur ce blog, des images et des textes sur cette sale guerre d’Algérie.

Votre bien dévoué Webmaster Francis Mauro qui ne cultive pas le narcissisme, bien au contraire.

A bons entendeurs : Salut !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :